Punaises de lit : Les villes françaises sur le podium de l’infestation !

Les rues françaises sont désormais le théâtre d’une invasion discrète mais persistante. Les punaises de lit, ces petites créatures indésirables, ont fait de nos espaces publics et privés leur nouveau terrain de jeu.

Les métropoles en alerte

L’essor des punaises de lit en France est alarmant, particulièrement dans les métropoles. Bien que Paris soit souvent sous les projecteurs, elle n’est pas la seule à subir cette menace. Une étude réalisée en 2020 a révélé une augmentation significative des consultations médicales liées à ces parasites, notamment dans les régions d’Auvergne-Rhône-Alpes, de Provence-Alpes-Côte d’Azur et du Grand Est.

Marseille, entre 2018 et 2019, a été particulièrement touchée. D’après les analyses d’Antipunaises, cette cité phocéenne a dominé le palmarès des villes les plus affectées. Face à cette crise, des mesures ont été mises en place pour soutenir les Marseillais et les résidents des Bouches-du-Rhône. Marseille n’est cependant pas un cas isolé : Toulouse, Lyon, Nice et Paris sont également en première ligne.

Les espaces publics : nouveaux terrains de chasse

À Marseille, le métro n’est pas épargné. Un représentant de la RTM a déclaré à France Bleu que leur réseau était intégralement infesté, avec des punaises de lit colonisant les sièges. De même, le directeur de la société A3DS a indiqué qu’environ un foyer sur cinq dans les Bouches-du-Rhône était affecté, soulignant l’absence de saisonnalité de ces parasites.

Récemment, une vidéo virale a capturé l’attention du public : filmée à bord d’un TGV de Paris à Marseille, elle montre des punaises de lit rampant sur les sièges. Face à cette situation, la SNCF a dû compenser les voyageurs concernés.

Cliquez pour partager l'article