Mortalité en hausse : Pourquoi un pays se démarque-t-il du reste du monde ?

La mortalité mondiale est en baisse, mais un pays européen ne semble pas suivre cette tendance. Découvrez lequel et pourquoi !

La situation mondiale de la mortalité

La tendance mondiale montre une baisse significative de la mortalité, avec un total de 67,1 millions de décès en 2022. Cette diminution est notable, surtout après la fin d’une pandémie majeure qui avait causé 69,3 millions de décès l’année précédente.

Les projections futures suggèrent que cette tendance à la baisse se poursuivra en 2023, avec une estimation de 60,8 millions de décès. Cependant, une augmentation est attendue à partir de 2024, avec des chiffres alarmants prévus pour 2050 et 2100.

La répartition des décès à travers le monde

Sur les 67,1 millions de décès en 2022, certains pays ont enregistré des chiffres élevés. Parmi eux, un pays d’Asie du Sud a enregistré le plus grand nombre, suivi de près par un pays d’Asie de l’Est et un pays d’Amérique du Nord. En Europe, le nombre total de décès a été de 5,15 millions en 2022.

Changement dans la structure d’âge des décès

Les données récentes montrent un changement significatif dans la structure d’âge des décès. En 2021, plus de la moitié des décès concernaient les personnes de plus de 70 ans. Cette tendance met en évidence le vieillissement de la population et la réduction de la mortalité infantile.

Un pays européen à contre-courant

Malgré la tendance mondiale à la baisse, un pays européen se distingue par un taux de mortalité qui ne suit pas cette tendance. Cette anomalie a conduit ce pays à enregistrer un nombre record de décès, le plus élevé depuis la Seconde Guerre mondiale.

Face à cette situation, il est essentiel d’entreprendre des réflexions et des actions pour prévenir une augmentation inquiétante de la mortalité dans les années à venir.

Cliquez pour partager l'article